Pour démarrer la cellule, il faut entrer environ 12T de matière. Le ventilateur est ensuite activé pendant 4 jours environ 12h/jour. Ensuite, je peux rentrer l’équivalent de 3T/jour. Je répartis uniformément les différentes couches et ne fais pas de plan de cellule bien défini. En revanche, je fauche mes différentes parcelles à des stades similaires et connais la répartition des différentes catégories de parcelles : foin sur les 2 premiers mètres puis luzerne et dernier regains sur le dessus.
Au lieu de faire appel à l'équipe du service clientèle, vous pouvez toujours essayer de consulter le centre de libre-service Clover, qui permet d'accéder à des conseils de dépannage, à des FAQ et à des guides. Cette information est très utile, en particulier lorsque vous trouvez un guide contenant un didacticiel vidéo sur YouTube. Clover offre également la possibilité de contacter leur équipe sur les réseaux sociaux tels que Instagram, Twitter et Facebook.
« Le trèfle blanc participe à une bonne croissance des agneaux, et me permet de réduire la fertilisation azotée (50 à 60 unités d’azote apportées en deux fois). Il s’adapte en outre très bien aux conditions sèches. Dans les parcelles les plus arides, j’utilise toutefois le lotier, qui est encore plus résistant, ainsi que du dactyle et de la fétuque en plus du ray-grass anglais, pour les mêmes raisons. Le mélange ray-grass anglais/trèfle blanc se montre très appétant pour les animaux et particulièrement adapté pour la période de lactation en raison notamment de sa richesse en protéines. » L’éleveur se penche de près sur les mélanges multi-espèces qu’il teste activement dans ses essais. « Les Suisses étudient des mélanges à plus de dix espèces. Ce procédé permet d’avoir une bonne couverture partout car les nombreuses espèces du mélange tamponnent l’hétérogénéité parcellaire. Il offre aussi une complémentarité de production toute l’année ainsi que dans le temps, avec d’abord une prédominance du RGA et de la fétuque, puis du dactyle. Mes prairies ont une durée de vie actuelle de 5 à 6 ans, mais j’espère ainsi les faire durer davantage. »

I’m in the UK, spent approx 20K on terminal hardware and god knows how much on Clover software. Bottom line was we were promised the earth by the Clover rep, the system didn’t do what we wanted and basically 2.5 years down the line we have pulled them out of our stores. Customer service is awful, would not recommend them at all. So basically I have about 16 full terminal systems in my office which are useless and fully paid for. Why can’t the internet be put onto them so you could at least give them away for families to use the tablets? The printers are useless too as the serial numbers are linked to each terminal in some way so only Clover can dedicate it to another Clover terminal under your contract. Basically it’s an environmental issue too, we end up having to pay to dispose of them, more flipping landfill.
What Clover does not let you know when you sign up and it is in the contract is that they will charge you $25.00 charge back fee. So lets put this in perspective. You have a small sandwich shop and you have a charge back of 10.00. Clover will reverse the 10.00 charge and charge you 25.00. Wow....I don't know about you but that is a big hit...we pay .05 per transaction then the charges for MC and Visa then to be hit with a 25.00 charge back fee... When does it end. READ and ASK about the CHARGE BACK FEES! BUYER BEWARE
Le système le plus populaire est le séchage solaire. L’air, réchauffé grâce à un toit sombre, est canalisé dans un conduit, puis propulsé par un ventilateur sous le fourrage reposant sur des caillebotis. Ensuite, l’air chargé en humidité est évacué dans l’atmosphère. Certains systèmes peuvent être équipés d’un réchauffeur d’air et/ou d’un déshumidificateur afin de réduire davantage le temps de séchage. L’air du foin est déshumidifié avec un évaporateur et réchauffé par un condensateur. Le déshumidificateur permet de faire circuler l’air en circuit fermé et d’assurer la qualité de séchage quelle que soit les conditions climatiques. Cependant, il ne permet pas d’assurer la valeur alimentaire du fourrage. 

My winery owns about $2,000 in First Data Clover equipment. It functions acceptably but not great. Our merchant processor charges 4.5% effective rate when you add in the fees. The fact that going to another merchant processor makes our $2K Clover equipment boat anchors is insane. We are going to jump to another POS and another merchant processor. I guarantee you we will NEVER purchase First Data services or a Clover. This business practice may be legal but it’s bad bad bad.
Don’t Go with Clover… We got roped into a 3 year contract thru Suntrust, First Data and Clover… We lived in Arizona starting a business in Hawaii we wanted to get our equipment as soon as we could so we would be proficient with the units. We got our clover equipment in December 2015 moved to Hawaii in Febuary. The first time it was used for a sale was June 2016, I called suntrust and told them the equipment was not for us. He said sorry it’s to late to send it back we have since used the equipment maybe a handful of times more. Which all transactions are very visible to them. We called to send the equipment back they wanted $1829.13 to do that. Stay as far away from Clover, First Data and Sun Trust as you can. As a small business owner wish I knew then what I do now. Beware.!!!!
I have HAD IT with Clover! Our system has not been able to print orders for ALMOST A FULL MONTH!! We have to do double the work and making stupid mistakes b/c we have a high volume take out restaurant and we have to hand write everything, plus put it in the system, then print out separate bill receipts! I am getting the same answer every week....'the engineers are working on it'. For FOUR WEEKS?! They could've created new software in that amount of time! Then they had the audacity to suggest I BUY a new system from them! DO NOT BUY CLOVER!!! Go to Apple or someone else.
×